L’avenir de Bertrand Traoré pourrait se jouer ailleurs qu’à Lyon

Olympique lyonnais : Il faut sauver le soldat Bertrand Traoré

Placé sur la liste de départ de l’Olympique Lyonnais, Bertrand Traoré a perdu la confiance des dirigeants du club français. Ces derniers veulent se séparer de l’international burkinabè qui semble avoir perdu son efficacité. Considéré pourtant comme une nouvelle pépite du football africain, ses contre-performances suscitent des interrogations.

L’image est à la fois saisissante et triste. Finale de la Coupe de la Ligue en France 2020 entre l’Olympique lyonnais (OL) et le Paris Saint Germain. Bertrand Traoré, entré en deuxième période, se lance pour le sixième tir lyonnais. Sans conviction, le Burkinabè frappe le ballon capté par le gardien Kaylor Navas. Cette action coûte la victoire à Lyon qui perd la finale aux tirs au but (0-0 ; 6-5). Pendant que les Parisiens jubilent, il rejoint les vestiaires, seul, le maillot en main, la tête basse, la mine défaite. Un moment de solitude pour l’Etalon. La scène traduit le mal être et le manque de confiance que vit le natif de Bobo-Dioulasso à Lyon. Trois jours après cette défaite, le Burkinabè est, à nouveau sur le banc de touche de l’OL en huitième de finale de la Ligue des champions face à la Juventus de Turin. L’OL s’impose, mais l’attaquant burkinabè ne foulera pas la pelouse. Ces évènements suffissent à convaincre Juninho, le directeur sportif du club à placer Bertrand Traoré, héros malheureux de la finale de la Coupe de la Ligue, sur la liste des départs.

L’international burkinabè, arrivé comme un pion essentiel du club en 2017, a du mal à convaincre son entraîneur Rui Garçia. 23 matchs pour 14 titularisations et un but et trois passes décisifs. Tel est le bilan du joueur de 24 ans cette saison 2019-2020. Des statistiques largement en deçà de l’espoir placé en lui par le club rhodanien. L’aventure lyonnaise est en train de virer au cauchemar.

Comment sauver Bertrand Traoré ?

Son club affiche la volonté de se débarrasser de lui. Pourtant, le contrat du numéro de l’OL court jusqu’en juin 2022. Qu’est ce qui ne va pas chez Bertrand Traoré ? Selon Boureima Maïga, intermédiaire de joueurs, son cas pourrait s’expliquer par un problème de management. « Il faut entourer Bertrand Traoré de vrais professionnels du football qui pourrait l’aider surtout en dehors du terrain. Il faudrait toute une équipe qui puisse lui permettre de corriger ses imperfections par un travail individualisé. Le club ne peut pas tout faire », explique-t-il. Il se dit déçu du manque de confiance accordé au petit frère d’Alain Traoré malgré son talent reconnu.

Pour West Julien Tiendrébéogo, consultant sportif, la mauvaise passe de Bertrand Traoré s’explique par un problème d’adaptation du joueur. « S’il a réussi à Vitesse Arnhem et à l’Ajax d’Amsterdam, c’est parce qu’il avait les clés du match. Il pouvait jouer où il voulait en attaque. Mais à Lyon, ce n’est pas le cas », déplore-t-il. Il soutient que le Burkinabè ne bénéficie pas des mêmes privilèges. « A Lyon, Bertrand Traoré est cantonné sur le côté (droit) et on lui demande des tâches défensives qu’on n’exige pas à des joueurs comme Menphis Depay (coéquipier de Bertrand Traoré en club », poursuit Tiendrébéogo. Cependant, le consultant sportif déplore un manque d’effort individuel du jouer pour se surpasser. « Avec l’âge qu’il a aujourd’hui (24 ans) et son talent, quel que soit sa position sur le terrain, c’est à lui de se surpasser ». Pour Tiendrébéogo, un départ de Bertrand Traoré vers un autre club ou un autre champion pourrait lui permettre de se relancer et de retrouver tout son talent. Plusieurs clubs européens se disent prêts à accueillir le Burkinabè. Il pourrait faire le choix de se relancer ailleurs.

Ousmane SADARE

Voir aussi

Football burkinabè : L’accord qui sauve le Fasofoot d’une crise

Pas de boycott du championnat ni de relégation de clubs en deuxième division pour la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *