Musique : Sa Majesté Askoy, virtuose du rap burkinabè

Il est en bonne place dans l’écurie du rap burkinabè. Sans complexe et sans faux fuyant il met le doigt là où ça fait mal. Ses punchlines ne laissent guère indifférents : « Zida ne va plus au zoo », « le Rok » ou encore « Ninwendé ». Dans un entretien qu’il nous a accordé, mardi 24 juin 2020, celui qui se dit engagé nous parle entre autres des artistes qui l’ont inspiré, de l’influence qu’a eu son père sur sa carrière, de son dernier album « Kibaré » bien apprécié des mélomanes sur les réseaux sociaux. Vous l’aurez reconnu, il s’agit bien de Sa Majesté Askoy. Bonne lecture.


Cliquez ici pour lire aussi Imilo lechanceux : De la danse, il explose dans la musique


Herman Bassolé
Lefaso.net

Voir aussi

JEAN-BAPTISTE KIETHEGA : L’homme, son œuvre et son héritage

Premier professeur titulaire d’archéologie de l’Afrique centrale et occidentale francophone en 2005, précurseur de cette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *