Contrebande de cigarette : Le Balai Citoyen dénonce Appolinaire Compaoré en justice

Les responsables du Balai Citoyen ont formulé une dénonciation de faits pouvant constituer des infractions pénales contre l’homme d’affaires Appolinaire Compaoré,  auprès du Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I, le 29 juin 2021.

Le Balai citoyen demande à la justice burkinabè d’ouvrir une enquête pour clarifier l’affaire Apollinaire Compaoré en se fondant sur l’enquête coopérative de l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP), la Cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d’​investigation en Afrique de (CENOZO) et le bimensuel L’Évenement, publiée dans l’édition 441 du 10 mars 2020.

« Cet article qui fait suite à une investigation menée à l’échelle internationale révèle des informations troublantes liées au financement du terrorisme dans le Sahel. Le Balai citoyen est surpris que face à des accusations aussi graves et précises révélées depuis plus de trois mois, les autorités judiciaires de notre pays restent de marbre», s’est indigné Smockey, à l’état civil, Serge Bambara, un des porte-paroles de ladite organisation de la société civile.

Selon lui, le silence de la justice sur cette affaire est inadmissible dans un Etat de droit, au regard de la gravité des faits allégués et du comportement de l’intéressé. qui n’a pas porté plainte contre les auteurs de ces révélations alors qu’il s’emploie à les dénoncer à coup de renfort médiatique.

L’article, publié dans l’édition 441 du 10 mars 2020, a démontré que Appolinaire Compaoré est impliqué dans le trafic de cigarette en Afrique de l’ouest. Une activité qui finance des mouvements terroristes. L’homme d’affaire multiplie depuis lors des sorties médiatiques contre ce qu’il appelle « allégations mensongères » mais sans en apporter la preuve contraire. Président du conseil national du patronat burkinabè depuis octobre 2018, Apollinaire Compaoré dirige un empire économique qui regroupe la téléphonie, les assurances, la banque, etc.

Corine GUISSOU (stagiaire)

 

Voir aussi

Procès des policiers du commissariat de Wemtenga : Le commissaire Galbané relaxé, ses deux collègues condamnés

Le Tribunal de grande instance de Koupèla a condamné le mardi 22 juin dernier deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *