Burkina : les ressortissants du Yagha solidaires des rescapés de Solhan

L’association des ressortissants du Yagha (ARY) a condamné l’attaque meurtrière de Solhan, interpeller le gouvernement sur la situation sécuritaire et lancer un appel à la solidarité en faveur des rescapés du drame.  C’était au cours d’une conférence de presse tenue le 15 juin dernier.

Suite à l’attaque terroriste des 4 et 5 juin qui a fait officiellement 132 morts dans la commune de Solhan, province du Yagha, l’association des ressortissants du Yagha (ARY)  a rendu  visite aux blessés évacués dans les centres hospitaliers de Ouagadougou. A en croire le président de L’ARY, Amadou Diallo, « les attaques de Solhan à elles seules ont occasionné le déplacement vers Sebba de 7 644 personnes ». Réunion d’urgence, visite du gouvernement et distributions des vivres sont les principales actions qui ont été menées dans la zone, a confié le maire de Sebba, Hamadi Boubacar.

La province du Yagha compte 6 communes : Sebba, Mansila, Tankougounadié, Titabé, Boundoré et Solhan. Cette province, à en croire les responsables de l’association est très difficile d’accès. « C’est depuis deux ans que la situation a commencé à se dégrader. Aujourd’hui vous ne pouvez pas aller à cette province sans l’accompagnement des forces de l’ordre » renchérit Amadou Diallo.

« Les terroristes sont revenus après l’attaque » dixit 1er adjoint au maire de la commune de Solhan

Tout porte à croire, selon le secrétaire général de l’association des ressortissants du Yagha, Boureima Ly, que les terroristes veulent s’accaparer les richesses de ces zones pour mieux s’y installer. Il explique que l’attaque a eu lieu au niveau d’un site aurifère et que la plupart du temps dans la province du Yagha, ils attaquent au niveau des sites aurifères. Ce qui les intéresse c’est la richesse de cette province. « Les VDP (Volontaires pour la défense de la patrie) ont été aussi les déclencheurs de leur attaque », ajoute-t-il.

Le 1er adjoint au Maire,Issoufi Sow, également présent à cette conférence de presse s’est prononcé sur les nombreuses polémiques qui gravitent autour de l’attaque de Solhan. « L’attaque a commencé à 2h du matin et c’est pour surprendre les gens. Nous n’étions pas au courant. Il faut aussi féliciter les Forces de Défense et de sécurité, par ce que sans eux nous n’aurons pas pu enterrer ces 132 victimes vu que les populations ont pris la fuite. La sécurité est arrivée le matin nous n’avons pas d’heure précise. Les terroristes sont revenus après l’attaque piller et incendié le CPS de Solhan. Ils ont revenus après la première attaque », a-t-il confié.

Du reste, ARY dans son élan de solidarité, a vu la nécessité de créer deux comptes mobile money pour recevoir les dons en nature et en espèces, au profit des victimes des attaques de la province du Yagha. Le compte orange money est le 06 81 20 82 et le compte Moov money est le 01 34 11 11.

Corine GUISSOU (stagiaire)      

Voir aussi

Procès des policiers du commissariat de Wemtenga : Le commissaire Galbané relaxé, ses deux collègues condamnés

Le Tribunal de grande instance de Koupèla a condamné le mardi 22 juin dernier deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *