Burkina : le CILSS lutte pour l’assistance alimentaire

Le comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le sahel (CILSS), à travers son secrétaire exécutif, a animé une conférence de presse le mercredi 5 mai 2021. A l’ordre du jour, il a été question de la situation alimentaire et nutritionnelle et les prévisions saisonnières agro-hydro-climatiques pour les pays de la zone soudano-sahélienne pour la période 2021-2022.

A en croire le secrétaire exécutif du CILSS Dr Abdoulaye Mahamadou, les pays membres du CILSS font face à une crise alimentaire et nutritionnelle qui touche près de 17 millions de personnes. Ce chiffre pourrait atteindre 27,1 millions de personnes dont 2,9 personnes au Burkina Faso en période difficile au cours de cette année 2021.

Pour preuve, il a confié que plus de 1,5 millions d’enfants âgés de 6 à 59 mois des pays sahéliens ont été admis à la récupération nutritionnelle et 160 000 dans les pays côtiers. Les principaux facteurs de cette situation sont l’insécurité et la pandémie à Coronavirus qui ont fragilisé la capacité de résilience des populations, occasionnant ainsi une réduction des revenus et un accès limité à la nourriture dans certaines localités.

Pour lutter contre ce problème, des recommandations ont été faites aux différents gouvernements pour une mobilisation et une mise en œuvre de réponses adéquates face à cette situation.

Corine Guissou (Stagiaire)

Voir aussi

Commune de Madjaori Les terroristes asphyxient la population

« SOS. Madjaori se vide ». C’est le message véhiculé par une pancarte d’un jeune manifestant lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *