Attaques de Solhan : Déclaration du MBDHP

Dans la nuit du 4 au 5 juin 2021, des hommes non identifiés, lourdement armés, ont fait irruption dans la
commune rurale de Solhan dans la province du Yagha. Ils y ont attaqué, à l’arme de guerre, des populations
civiles, tuant au moins 132 personnes, de sources officielles, dont des enfants. Durant plus de quatre (04)
heures, les assaillants ont attaqué successivement le site d’orpaillage de Mossiga, le village de Gountouré, la
base des volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de Solhan, avant d’achever leur sale besogne sur un
second site d’orpaillage de Solhan. Plus d’une centaine de blessés dont des enfants ont été admis au Centre
médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Sebba. Les cas les plus graves ont été transférés au Centre
Hospitalier Régional (CHR) de Dori. D’importants dégâts matériels ont également été enregistrés : véhicules,
tricycles et maisons incendiés, boutiques pillées et incendiées, etc.

Voici la déclaration du MBDHP

DECLARATION SUITE AUX TUERIES DE SOLHAN

Voir aussi

Burkina : les ressortissants du Yagha solidaires des rescapés de Solhan

L’association des ressortissants du Yagha (ARY) a condamné l’attaque meurtrière de Solhan, interpeller le gouvernement …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *